Oracle veut combler son retard dans le cloud

Oracle dans la course du cloud

Oracle entend bien combler son retard par rapport à Amazon ou Microsoft dans le cloud. Ainsi, le géant a décidé de multiplier par 4 ses data center à travers le monde. Au quatrième trimestre 2017, le marché du cloud était en augmentation de 45%.

Oracle dans la course du cloud

Comme l’avait annoncé en 2016 Larry Ellison, Oracle entend bien être dans la course du cloud et détrôner Amazon (AWS). En effet, AWS détient 32% des parts de marché cloud d’après la cabinet Canalys, 14% pour Microsoft, 8% pour Google. Ainsi, la firme américaine serait loin derrière avec moins d’un pourcent des parts de marché. Pour rester dans la course du cloud, Oracle ambitionne d’implanter ses data center dans 12 zones géographiques sur 3 continents. C’est du moins ce qui a été annoncé par le CEO lors de Cloudworld. Le montant de ce vase projet reste inconnu de même que les dates d’ouvertures des nouveaux sites.

Oracle cloud : 12 centres de données

Principalement, les 12 nouveaux data center de l’édieur toucheront l’Asie, l’Europe, le Moyen-Orient et le continent américain. Les 12 implantations cloud d’Oracle sont :

  • En Asie : Chine, Inde, Singapour et Corée du Sud
  • Au Moyen-Orient :  Arabie Saoudite
  • Pour l’ Europe : Suisse, Amsterdam
  • Deux au Canada
  • 2 aux Etats Unis pour le ministère de la défense.

Pour conclure, la course aux data center est ouverte. Reste à savoir si Oracle saura tirer son épingle du jeu ou pas !

Sabrina DHEDIN

Consultante certifiée MCSE Office 365, Sabrina Dhedin est toujours à l’écoute des nouveautés et des tendances IT. Passionnée elle commente régulièrement les actualités informatiques. Rien ne lui échappe.