Fin des applications Universal Windows Platform ?

Dans la nouvelle version de Windows 10 nommée Redstone 4, Microsoft devrai avoir musclé sa boutique applications. En effet, la firme de Redmond a annoncé que la nouvelle version serait compatible avec les Progressive Web Apps (PWA). A ce jour, Microsoft aurait comptabilisé pas moins de 1,5 millions d’applications susceptibles d’ alimenter son Microsoft store. Ces applications seront consultables grâce au navigateur Edge. Microsoft est sur tous les fronts avec l’annonce d’un nouveau Windows en préparation.

Les PWA dans Microsoft store

Dans un billet de blog, Microsoft avait annoncé l’arrivée des PWA dans son ancien Windows store rebaptisé Microsoft store. Dans ce billet, on pouvait lire : « Nous pensons que les PWA sont essentielles à l’avenir du Web et ne sauraient être plus enthousiastes potentiel pour permettre des expériences d’applications web plus immersives sur tous les facteurs de forme d’appareil. »

Fin des applications Universal Windows Platform ?

Microsoft a annoncé que les PWA seront des applications natives qui seront pleinement intégrées à Windows 10. A ce propos, plusieurs hypothèses se profilent à l’horizon. Premièrement, il se pourrait que Microsoft envisage l’abandon de l‘UWP (Universal Windows Platform). Deuxièmement hypothèse,  Microsoft entend bien rester dans la course face à Mozilla et Apple qui ont montré un intérêt pour les PWA. Surtout quand on pense que les PWA sont déjà présentes sur Google Chrome et Firefox. Pour finir, l’hypothèse la plus probable reste qu’en étoffant sa gamme d’applications, l’éditeur contente tous les utilisateurs. Ainsi, ces derniers ne se tourneront pas vers la concurrence.

UWP ou PWA ?

Pour le géant Microsoft, opposer UWP et PWA est une « fausse opposition« . En effet, à ce propos, on peut lire dans un billet de blog : « sous Windows 10, la plate-forme Windows universelle englobe pleinement les applications Web progressives , car EdgeHTML est un composant fondamental de UWP.Pour les développeurs qui construisent une expérience UWP entièrement adaptée, il peut être logique de construire à partir de zéro avec des technologies natives. Pour les développeurs qui souhaitent adapter une base de code Web existante à Windows 10 ou fournir une expérience multiplateforme de première classe avec des fonctionnalités et des améliorations natives, PWA fournit une passerelle vers la plate-forme Windows universelle qui ne nécessite pas de rétrograder ou de forcer ressources web. »

Pour conclure, dans les prochaines semaines, Microsoft annonce des PWA dans le Microsoft store. Pour y figurer, Microsoft est clair : les développeurs devront fournir patte blanche et des sites sécurisés.

Sabrina DHEDIN

Consultante certifiée MCSE Office 365, Sabrina Dhedin est toujours à l’écoute des nouveautés et des tendances IT. Passionnée elle commente régulièrement les actualités informatiques. Rien ne lui échappe.